Les mots ayant trop d'habitudes et de puissances, il faudrait -pour t'écrire- remplacer chacun d'eux par une étoile, un signe quelconque, des tirets bien sagement alignés ou des silences, bêtement.

Je choisirais des bouquets de soupirs et toi tu répondrais par des points d'exclamation, comme toujours.

Alors je m'aventurerai simplement à lire les variations infinies des êtres et des choses sans mot dire, pour le plaisir de vivre et sans avoir besoin de plaire.

T'écrire...

Marie-Hélène Burgues

Site propulsé par Lodel amoxicillin 500 mg - coupons plavix